QUI SE CACHE DERRIÈRE MAISON ZÉRO?

Maison Zéro, c’est Alice et Elodie, deux jeunes liégeoises avec l’esprit d’entreprendre et une passion pour notre belle petite planète! Et si on vous en disait plus?

Amies depuis l’école secondaire (merci Saint-Bar <3), nous avons ensuite suivi les mêmes études, mais pas de la même façon! Alice s’inscrit à l’ULiège en communication directement après la rétho, tandis qu’Elodie prend une pause, voyage 1 an en Angleterre comme fille au pair et revient ensuite étudier en Haute Ecole. Nous ne perdons pas contact et nous gardons notre curiosité, le plaisir d’apprendre et surtout, surtout, notre envie de refaire monde et d’essayer, à notre échelle, de faire la différence…

ELODIE – Après quelques années à travailler dans la communication et l’e-marketing, j’ai eu envie (besoin?) de me tourner vers une activité plus manuelle, plus créative, et surtout de me rapprocher d’un mode de vie plus « responsable » tout en sortant de mon bureau.

Ça fait beaucoup de besoins d’un coup… et pourtant! J’ai trouvé mon bonheur dans la fleuristerie… Mais pas n’importe comment :). Après 2 ans de cours du soir « traditionnels », je développe mon projet de fleuriste éco-responsable: Ginger Flower. Je travaille avec des fleurs belges, de saison, sans pesticide et… sans gaspillage!

À travers ce projet, je découvre énormément, je m’informe, je rencontre beaucoup de personnes géniales et inspirantes et j’ai envie d’en faire plus. J’ai envie de changer des petites choses de mon quotidien et de me questionner encore plus. Mais je fais face à un constat: par quoi commencer? Je suis comme « bloquée »…

C’est autour d’un verre avec Alice et de notre énième débat sur les choses à améliorer, les chouettes découvertes et l’envie d’évoluer et surtout de partager, que l’idée du projet Maison Zéro est venue.

ALICE – Liégeoise amoureuse de ma ville, de son ambiance et de ses initiatives, j’ai moi aussi commencé mon parcours professionnel dans la communication, au sein d’une petite start-up de la région.

Toujours active dans ce domaine, mais aussi (très) curieuse à côté, j’ai ensuite commencé une formation de 3 ans en architecture d’intérieur. C’est durant cette formation que je me suis posée pour la première fois des questions existentielles sur mon mode de vie et les moyens qui étaient mis à ma disposition pour l’améliorer…

C’est comme ça que, de fil en aiguilles, j’en suis arrivée à m’intéresser à l’écologie, au circuit-court, aux petits producteurs et finalement… au zéro-déchet.

Lorsque nous avons mis le sujet sur la table pour la première fois avec Elodie, tout semblait donc évident: on était toutes les deux engagées à notre échelle, on avait toutes les deux envie de faire encore mieux et on voulait toutes les deux aider d’autres personnes à trouver leur propre équilibre dans un mode de consommation éco-responsable… Et voilà, en une discussion animée c’était fait: le projet Maison Zéro était né!

Nous espérons que notre approche sans culpabilité vous permettra d’améliorer votre quotidien, que nous vous aiderons dans votre transition vers un monde plus green et que Maison Zéro vous apportera autant de bonheur qu’elle nous en apporte chaque jour! 

Share this Post